Conseil de législation pour revoir les changements apportés aux politiques du R.I.

Des membres du Rotary de monde entier se réuniront à Chicago du 14 au 18 avril pour examiner les changements apportés aux documents statutaires qui guident le Rotary International et les clubs.

Le Conseil de législation se réunit tous les trois ans et et constitue un élément de la gouvernance du Rotary. Les représentants - un par district - examinent et votent les propositions visant à modifier les documents statutaires du Rotary.

Cette année, le Conseil examinera plus de 100 propositions, notamment un amendement et trois motions récemment modifiés du Conseil d'administration du Rotary International :

1. Autoriser le conseil d'administration du Rotary à transformer le Rotary en une organisation « 501(c)(3) ».

Vise à faire passer le Rotary International d'une organisation « 501(c)(4) » à une organisation « 501(c)(3) » en vertu de la législation fiscale américain. En tant qu'organisation « 501(c)(3) », le Rotary International serait éligible à des avantages tels que des réductions d'impôts, des remises de fournisseurs et certains parrainages d'entreprises.

2. Clarifier l'admission des clubs Rotaract au sein du Rotary International

Le projet d'amendement 19-72 reconnaîtrait les clubs Rotaract dans les statuts et le règlement intérieur du R.I. et les placerait sur un pied d'égalité avec les Rotary clubs. Le conseil d'administration du Rotary estime que le moment est venu de mettre en avant le rôle important que jouent les clubs Rotaract dans la famille du Rotary en les reconnaissant officiellement dans les documents statutaires. Les clubs Rotaract conserveront leurs propres statuts types, leur identité de Rotaractien et leur expérience unique de club, et recevront un soutien accru du Rotary.

3. Modifier le mandat des membres de la commission Rotaract et Interact

Le projet d'amendement 19-75 retirerait l'Interact des responsabilités de la commission pour mettre l'accent sur le Rotaract en tant qu'expérience distincte de l'Interact, programme pour les jeunes mené par les Rotary clubs. Il permet à la commission de concentrer ses efforts sur l'amélioration de l'expérience Rotaract, qui a été définie dans le plan stratégique comme une nouvelle voie d'accès au Rotary. Le président du Rotary peut toujours nommer une commission Interact.

4. Établir une nouvelle cible et définir la réserve générale

Le conseil d'administration du Rotary International s'efforce de moderniser la politique du Rotary International en matière de réserves pour faire face aux éventuels imprévus, conformément aux principes de bonne gouvernance. Le projet d'amendement 19-95 préciserait que le niveau approprié de réserve est de 55 pour cent des charges d'exploitation annuelle au lieu de 85 pour cent.

26-Feb-2019
RSS