Flexibilité accordée aux clubs

Depuis le Conseil de législation 2016, les Rotary clubs bénéficient d'une plus grande souplesse quant à leurs réunions (fréquence, lieu, format) et leurs catégories de membres.

Cinq façons d'utiliser cette nouvelle flexibilité

Votre club est libre de décider s'il souhaite profiter des nouvelles options disponibles. Consultez la liste des exemples ci-dessous pour réfléchir à des idées de changement qui seraient bénéfiques pour votre club. Une fois que votre projet de changement est mis en place, mettez à jour votre règlement intérieur.

Commencez par étudier les nouveaux Statuts types du Rotary club pour voir quelles règles peuvent être modifiées. Une fois que vous avez décidé quels changements sont les plus bénéfiques pour votre club, modifiez votre règlement intérieur en conséquence.

Voici quelques exemples de mise en œuvre de ces nouvelles options :

  1. Changez le calendrier de vos réunions. Votre club peut varier le jour, l'heure et la fréquence de ses réunions. Vous pouvez par exemple organiser une réunion traditionnelle le premier mardi du mois pour discuter de l'administration du club et de ses actions, et une réunion plus informelle le dernier vendredi du mois. La seule obligation est de se réunir au moins deux fois par mois.
  2. Variez le format des réunions. Votre club peut se réunir en présentiel, en ligne ou une combinaison des deux. Il est également possible d'autoriser les membres à suivre en ligne les réunions en personne.
  3. Assouplissez les obligations d'assiduité. Votre club peut encourager ses membres à participer d'autres façons, comme en occupant une fonction dirigeante, en s'occupant du site web, en s'occupant d'une réunion par an ou en organisant une manifestation. Si votre club est dynamique et propose une bonne expérience à ses membres, l'assiduité ne sera pas un problème.
  4. Proposez plusieurs catégories de membres. Votre club peut par exemple choisir de proposer une adhésion familiale, pour les jeunes professionnels ou « corporate ». Chaque catégorie de membre peut disposer de directives particulières, mais le Rotary ne les considérera comme membres actifs que s'ils s'acquittent de leurs cotisations.
  5. Invitez des Rotaractiens à devenir membres de votre club. Les Rotaractiens peuvent désormais être à la fois membres d'un club Rotaract et d'un Rotary club. Si vous choisissez de prévoir des dispositions spéciales pour ces membres (cotisation de club réduite, règles différentes quant à l'assiduité, etc.), elles doivent être incluses dans le règlement intérieur du club.

Vous trouverez ci-dessous des exemples de projets d'amendement que des clubs peuvent utiliser pour essayer d'instaurer une forme de flexibilité. Nous vous recommandons aussi de prendre connaissance des Réponses aux questions fréquentes, pour plus d'informations.

Ressources